AOÛT 2011 (FRANÇAIS)

Lettre pastorale

Chers amis:

D'ici peu, je vais partir pour une grande tournée internationale - Afrique, Amérique du Sud (Est),  New York et un certain nombre de pays d'Europe. Je me réjouis d'approcher ainsi l'Armée du Salut en différents endroits du monde ; ce sont toujours de bonnes occasions d'apprendre, et de servir. J'espère pouvoir par la suite vous en donner quelques aperçus. Ces lettres me permettront aussi de vous informer de ce que nous envisageons au plan international, et de vous inviter à l'intercession pour des sujets précis. Et bien sûr, elles garderont leur caractère pastoral. Dans cette optique, je pense les publier par la suite sous le titre de « Vision partagée ».

Quand je me trouve à Londres, je fréquente le poste de mon quartier. Il rassemble des personnes très diverses à tout point de vue - âge, culture, niveau de vie, besoins personnels, connaissance de l'Armée... On pourrait parfois se demander comment un groupe aussi disparate peut bien constituer une ‘communauté', et pourtant c'est le cas. Les cultes nous permettent déjà de faire connaissance à travers la prière et le témoignage, et ils sont suivis d'un moment de rencontre informelle, autour d'un « verre de l'amitié ». C'est authentique, bienvenu, et chaleureux. Une bonne place est réservée à la prédication, qui est de grande qualité, enseignement autant qu'exhortation. Vient ensuite l'appel au banc de la grâce. Là encore, rien ne se fait dans la précipitation. Même si je ne peux venir au poste très souvent, j'ai été témoin de quelques réponses très émouvantes.

Les activités de la semaine offrent un programme varié, enrichissant pour le corps, l'âme et l'esprit. Le poste est attentif aux besoins du monde et du quartier. Son intercession comme les services pratiques qu'il propose en sont la preuve. Mais j'espère que cette description est tout aussi valable pour votre poste ! Ce que j'ai toujours aimé dans l'Armée, c'est que les fidèles de tous âges sont engagés dans son ministère, évangélique et pratique.

Notre vie d'église fait partie de ce que nous sommes. Nous sommes nourris par le culte, la prédication, comme par la communauté. Mais notre « marche avec Dieu » demande de la persévérance. Selon Eugene Peterson - pasteur et auteur américain, à qui l'on doit notamment de The Message (traduction ‘actualisée' de la Bible) - « La Bible nous est donnée, d'abord, pour nous inviter à nous familiariser avec monde de Dieu... sa façon de nous parler et notre mode de réponse... »

Je vous encourage à consacrer chaque jour du temps à entrer dans son « lieu saint », par sa parole et la prière. Jésus nous a enseigné à ce sujet : « Quand tu pries, retire-toi dans ta chambre, ferme la porte, et prie ton Père qui est là, dans le secret. » (Matthieu 6, 6). Pour moi, la chambre, c'est l'Ecriture. Il nous faut apprendre à bien la connaître, la découvrir, l'écouter ; envisager le monde à sa façon. Jésus poursuit : « et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra ». La plus grande récompense qu'il puisse nous donner, c'est la réalité de sa présence. Puissiez-vous en connaître la joie en ce jour.

Dieu vous bénisse richement.

Sincèrement à vous,

Linda BOND
Générale

SOCIAL MEDIA